Miscellanées de Berlin

12 08 2007

bretzeln!

Oui, je n’ai pas trouvé d’autre titre pour rassembler les événèments disparates de ces derniers jours. Mon séjour se poursuit agréablement : ma collocatrice a une collection très intéressante de livres d’art, d’architecture, de cinéma, en allemand et en anglais, ce qui m’assure de ne pas m’ennuyer même si je suis malade et que je n’ai rien à faire. Comme maintenant par exemple. Ma gorge est en feu, j’ai une voix grave et rocailleuse et je me sens vaguement fébrile. J’ai donc décidé de passer la journée à l’appartement, emmitoufflée dans trois pulls et deux écharpes (j’exagère à peine).

Il fait moche ici, le temps est nuagueux, avec du vent et parfois des averses dans la journée. Hier, alors que je me promenais dans le quartier de Kreuzberg, je me suis encore fait arroser. Alors non, plus de visites sous la flotte, plus de vélo sous la pluie, je reste dans ma chambre, histoire d’ « intérioriser » ce voyage. Si ça continue, je vais passer la semaine prochaine dans les musées – il y a de quoi faire.

Je suis vraiment nulle au baby-foot (ou table football), j’ai pu m’en assurer hier soir, dans un bar (toujours à Kreuzberg), avec Simone et ses amis de la télévision étudiante. Au moins j’ai pu parler allemand. Ca commence à s’arranger de ce point de vue, même si, partant de très loin, ça ne pouvait que s’arranger. Lors d’un bref échange avec la pharmacienne (achat de pastilles pour la gorge) ou le vendeur de Bretzels, j’arrive à ne plus passer pour une touriste analphabète qui baragouine en bégayant « iche chpriche cailleneu deutche ». Ca fait dix jours que je suis ici et je commence à vraiment me sentir « dans Berlin ». Preuve en est, j’ai saisi LE truc pour avoir toujours un Bretzelfrais et toujours chaud : c’est simple; il faut l’acheter chez DITSCH. C’est une chaîne de boulangeries que l’on trouve aisément dans les transports et aux alentours des grandes Platz-es de la ville, comme la Zoo Garten Platz ou AlexanderPlatz ou PotsdamerPlatz. Le secret, c’est qu’ils placent leurs Bretzels tout près du four, et la chaleur qui en émane les conserve leur moelleux exquis …

ceci n'est pas mon doigt

Aaa … les bretzels … Le bretzel est pour moi ce que le donough représente pour Homer Simpson (là s’arrête ma ressemblance, directe ou indirecte, avec Homer Simpson !!). Je profite de mon séjour pour m’en offrir un quotidiennement, et si je n’en ai pas mangé la veille, ben j’en prends deux le lendemain ! Sinon, dans le genre viennoiserie irrésistible, il y a le Peacanusstasche, disponible uniquement chez « Le Crobag » (même genre que Ditsch, mais sans le four à bretzels). Pâte feuilletée, noix de pécan, miel, miam !

hmmm miam

Puisqu’on parle de beignets, ça me fait penser qu’à part les McDo, les Burger King, les Starbucks, il ya également les Donkey Donoughs qui, parmi les franchises importées d’outre-Atlantique, ont colonisé les rues de Berlin. Je n’y suis pas encore allée, mais j’ai cru comprendre qu’ils proposaient une gamme très variées de beignets et de smoothies (milk-shakes, granités, etc). Parmi les spécialités « locales », il y a également les nombreux Imbiss qui proposent la Currywurtz (une saucisse grillée + sauce tomate) ou des Doner Kebab. Je déteste les kebabs mais il parait que ceux de Berlin sont les meilleurs (du fait de son importante communauté turque, bla bla bla, cf. Lonely Planet). Ai-je dit que j’avais découvert le beurre de cacahuète ? C’est très spécial comme goût mais totalement addictionnel ! D’ailleurs, il va falloir que j’en rachète un pot à Simone car j’ai presque descendu le sien, en douce, cuillère après cuillère … Et puis quand on ne mange pas américain ou turc, on peut aussi manger bio ! Il y a beaucoup plus de supermarchés dédiés qu’en France, et Simone étant quasi-végétarienne (quasi = elle ne mange que du poisson), elle me fait découvrir que la vie sans viande peut aussi être cool.

Arf, c’est malin, maintenant j’ai faim !


Actions

Informations



Une réponse à “Miscellanées de Berlin”

  1. 16 08 2007
    Marion (10:29:42) :

    Zum Geburstag viel Glüüück…! (Entschuldigung, mein Handi ist total kaput)

Laisser un commentaire




Ultrarésistance |
Tu l'as dit, Souris! |
Pensées Libres... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BILAOGY
| LA GRANDE GUERRE 1914-1918
| Le Cercle de Lumière