La classe selon Vulva

23 10 2007

tomford3.jpgvulva.jpg

Je faisais des recherches pour un exposé -Ecole de la Com oblige- sur une pub pour le dernier parfum Tom Ford « Pour Homme ». Celle-ci représente un flacon de parfum délicatement coincé entre les seins d’une jeune femme ou entre ses cuisses, selon la version de l’affiche. Une publicité plutôt ambigue pour un parfum masculin, non ? La femme a l’air de très bien se débrouiller seule, avec sa bouteille (comme c’est fin), que reste-t-il à l’homme ? Si vous pensiez qu’on atteint un sommet dans la vulgarité, attendez donc de découvrir Vulva, qui repousse les limites du vulgos-ridicule … Est-ce le début des Vaginads (pour Vagina ads)?

Tout d’abord, Vulva n’est pas un parfum « ordinaire ». Pour faire court et délicat, c’est l’essence de la femme à l’état brut … Là aussi, cible masculine. Je trouve étonnant qu’un tel produit existe (j’imagine que le monde a encore beaucoup de surprises pour moi…), mais ce n’est pas sur l’utilité ou non de celui-ci que j’aimerais m’étendre. La campagne publicitaire de ce produit pue (sans mauvais jeu de mots) la grossierté et la vulgarité.

J’ai rarement vu quelque chose d’aussi peu fin. Prenez le logo du produit, parfaitement explicite, présente un sexe féminin ouvert. Difficile de faire plus univoque que le nom-meme de la fragrance, Vulva. Le site web qui fait la campagne du produit est www.smellmeand.com (les anglicistes auront compris l’allusion délicate // pour les autres, to come en anglais = jouir). Pour un grand moment de rigolade, je vous recommande de regarder le film publicitaire disponible sur ce site. On y voit des nanas dont le corps parfait(ement refait) ne saurait compenser le faciès outrageusement cyborgesque et inérotique au possible. Sans parler du mec qui joue le « renifleur », je me demande comment il est arrivé à tourner la pub sans éclater de rire. D’autant qu’on a droit à un petit texte du genre « Breathe in and enjoy, anytime, anywhere, the odour of a beautiful woman ». Je vous laisse le plaisir de découvrir les photos de la pub, sur le même principe que la pub Tom Ford, en moins chic encore (eh oui, c’est possible).

Au début, j’ai vraiment cru qu’il s’agissait d’une parodie, mais très vite on se rend compte qu’ils se prennent très au sérieux, chez Vulva (marque allemande). Ce qui est d’autant plus risible … Je me demande comment ils fabriquent leur produit. N’hésitez pas à me dire ce que cela vous inspire !

Pour prolonger la rigolade, voici un humoriste anglais qui nous présente Vulva à sa façon :

Image de prévisualisation YouTube


Actions

Informations



4 réponses à “La classe selon Vulva”

  1. 23 10 2007
    Chloé (21:07:24) :

    Catherine!! j’ai voté pour ton sondage sur V…

  2. 24 10 2007
    kasia (07:23:05) :

    ben écoute tu peux commander directement depuis le site, depuis l’Allemagne … Ca coute 20 € !

  3. 24 10 2007
    Damien (21:04:15) :

    et bah merde !!!

    Ils vont faire la même chose mais pour homme nan ?

    Ah ah c’est quand même assez oser ! Fallait le faire (ou pas)!!!

  4. 12 06 2011
    Suzanne (16:52:37) :

    Non vraiment c’est trop mdr !
    Et il va se vendre c’est sur, mais QUI voudrait se promener avec ce parfum sur lui ??
    « excuses-moi chérie tu te trompe c’est que l’odeur de mon aprfum » !

    j’espère ne jamais être dans un endroit publique à côté d’un homme qui en porte et me trouver obligée de renifler une vuvle comme ça mdr !

Laisser un commentaire




Ultrarésistance |
Tu l'as dit, Souris! |
Pensées Libres... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BILAOGY
| LA GRANDE GUERRE 1914-1918
| Le Cercle de Lumière