Mon chien est mort et je pleure

14092007

Mercredi matin, j’ai perdu ma chienne, Léa. Elle est décédée à la clinique vétérinaire, d’une mort douloureuse et solitaire. Je n’ai pas eu le temps de m’y préparer, je n’ai pas pu la caresser une dernière fois, je n’ai pas été à ses côtés pour la rassurer lors de ses derniers instants, elle est morte seule. Aucun décès dans ma famille ne m’a touchée aussi profondément. Même lorsque mon grand-père est mort, je n’ai eu autant de chagrin. La partie rationnelle de mon être essaie de prendre le dessus sur la partie émotive en la persuadant que « ce n’est qu’un chien », qu’il est ridicule de pleurer une bête alors que tant de gens meurent chaque jour. J’essaie de mettre à distance ce triste évènement, en en faisant un objet de réflexion. La tristesse et l’absence demeurent bien réelles.

Lire la suite… »







Ultrarésistance |
Tu l'as dit, Souris! |
Pensées Libres... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BILAOGY
| LA GRANDE GUERRE 1914-1918
| Le Cercle de Lumière